Le Nouvelliste
La conseillère Sylvie Tardif a tenté, une fois de plus, de convaincre ses collègues du bien-fondé d'ajouter trois nouveaux membres au comité de développement social. Fait intéressant à noter, les conseillers du désormais célèbre «groupe des sept» se retrouvent maintenant assis ensemble, à chaque extrémité de l'hémicycle du conseil.
La conseillère Sylvie Tardif a tenté, une fois de plus, de convaincre ses collègues du bien-fondé d'ajouter trois nouveaux membres au comité de développement social. Fait intéressant à noter, les conseillers du désormais célèbre «groupe des sept» se retrouvent maintenant assis ensemble, à chaque extrémité de l'hémicycle du conseil.

Beaucoup de bruit pour trois membres de plus

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
La question de la composition des comités n'a pas fini de faire jaser à Trois-Rivières. Hier soir, lors de l'assemblée publique, la conseillère du district de Marie-de-l'Incarnation, Sylvie Tardif, a tenté une fois de plus de convaincre ses collègues du bien-fondé de porter à douze le nombre de membres du comité de développement social.