Le Nouvelliste
Hier matin, Ginette Gauvreau attendait le signal du départ pour Haïti. La Trifluvienne et responsable des adoptions pour l'organisme Soleil des nations était impatiente de ramener à leurs parents adoptifs 42 petits Haïtiens.
Hier matin, Ginette Gauvreau attendait le signal du départ pour Haïti. La Trifluvienne et responsable des adoptions pour l'organisme Soleil des nations était impatiente de ramener à leurs parents adoptifs 42 petits Haïtiens.

Ginette Gauvreau retourne chercher des enfants en Haïti

Isabelle Légaré
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
C'est une femme soulagée qui s'apprêtait, hier, à retourner sur les lieux qu'elle a dû quitter en catastrophe il y a quelques jours à peine, le coeur déchiré et la mémoire hantée à tout jamais par des images de fin du monde.