Le Nouvelliste
Le ton a monté entre le maire et certains conseillers qui intervenaient, mais aussi entre certains citoyens qui déploraient le fait que les dés du jeu des nominations semblaient pipés. Le maire, irrité par le fait d'avoir entendu des paroles vulgaires, a demandé à un citoyen de quitter la salle. Devant le refus de ce dernier, l'agent de sécurité a dû intervenir.
Le ton a monté entre le maire et certains conseillers qui intervenaient, mais aussi entre certains citoyens qui déploraient le fait que les dés du jeu des nominations semblaient pipés. Le maire, irrité par le fait d'avoir entendu des paroles vulgaires, a demandé à un citoyen de quitter la salle. Devant le refus de ce dernier, l'agent de sécurité a dû intervenir.

Les nominations provoquent des remous

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
L'année 2010 a commencé de la même façon que 2009 a pris fin pour le conseil municipal trifluvien: dans la discorde. Hier soir, lors de la première séance publique du conseil cette année, ce sont les nominations politiques au sein de différents comités qui ont soulevé des questions, généré des propositions d'amendements et fait monter le ton et la tension à quelques reprises.