Le Nouvelliste
e vélo à mains de Charles Moreau lui a coûté la bagatelle de 12 000 $. Triathlète aguerri avant son accident de janvier 2008, le paratriathlète estime que ce vélo lui permet d'avoir les mêmes aspirations qu'avant d'être confiné à un fauteuil roulant. Sa médaille d'argent remportée au Championnat du monde en Australie en 2009 est là pour le prouver.
e vélo à mains de Charles Moreau lui a coûté la bagatelle de 12 000 $. Triathlète aguerri avant son accident de janvier 2008, le paratriathlète estime que ce vélo lui permet d'avoir les mêmes aspirations qu'avant d'être confiné à un fauteuil roulant. Sa médaille d'argent remportée au Championnat du monde en Australie en 2009 est là pour le prouver.

Trop cher pour un athlète paralympique

Serge L'Heureux
Le Nouvelliste
L'athlète trifluvien Charles Moreau, qui tente d'assurer sa qualification en vue des Jeux paralympiques de Vancouver, en mars prochain, se retrouve au centre d'un litige avec la Société de l'assurance-automobile du Québec (SAAQ) au sujet du remboursement d'équipements dont il estime avoir besoin, soit un fauteuil roulant en titane, évalué à 7000 $, et un vélo de compétition au coût de quelque 12 000 $.