Le Nouvelliste
Une trentaine d'agents de sécurité, affilés au Syndicat des métallos de la FTQ, ont manifesté hier matin devant le CHRTR pour réclamer d'être remplacés lors de leur demi-heure de repas.
Une trentaine d'agents de sécurité, affilés au Syndicat des métallos de la FTQ, ont manifesté hier matin devant le CHRTR pour réclamer d'être remplacés lors de leur demi-heure de repas.

«Nous sommes confrontés à une situation intolérable!»

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
«Est-ce que le ministre de la santé Yves Bolduc accepterait, lui, de manger dans la chambre d'un patient agressif ou encore dans un corridor à coté d'une civière ou d'un bac de linge souillé? Je ne crois pas non. Nous sommes confrontés à une situation intolérable!»