Le Nouvelliste
Les travaux vont bon train pour l'aménagement du centre d'exposition Boréalis dans l'ancienne usine de filtration de l'usine CIP. Hier, une contribution de 845 000 $ du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine a été annoncée par la ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet. On l'aperçoit ici en compagnie de Valérie Bourgeois, coordonnatrice du centre d'exposition, de Danielle St-Amand, députée de Trois-Rivières à l'Assemblée nationale, et du maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.
Les travaux vont bon train pour l'aménagement du centre d'exposition Boréalis dans l'ancienne usine de filtration de l'usine CIP. Hier, une contribution de 845 000 $ du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine a été annoncée par la ministre responsable de la région de la Mauricie, Julie Boulet. On l'aperçoit ici en compagnie de Valérie Bourgeois, coordonnatrice du centre d'exposition, de Danielle St-Amand, députée de Trois-Rivières à l'Assemblée nationale, et du maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque.

Le chantier Boréalis bat son plein

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
Le centre d'exposition Boréalis, qui sera principalement consacré à l'interprétation de l'industrie des pâtes et papiers, deviendra en septembre prochain le deuxième bâtiment à ouvrir ses portes sur le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent. Déjà, l'imposant chantier est en cours pour métamorphoser l'ancienne usine de filtration de l'usine CIP en un centre d'exposition contemporain qui offrira une vue spectaculaire sur la rivière Saint-Maurice.