Le Nouvelliste
Plus de 70 infirmiers, infirmières et infirmières-auxiliaires du CHRTR, représentés par Claire Montour, sont venus faire entendre leur voix au conseil d'administration pour dénoncer un document qui proposerait de retrancher des postes et des heures de travail.
Plus de 70 infirmiers, infirmières et infirmières-auxiliaires du CHRTR, représentés par Claire Montour, sont venus faire entendre leur voix au conseil d'administration pour dénoncer un document qui proposerait de retrancher des postes et des heures de travail.

CHRTR: 82 000 heures de travail coupées?

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
L'inquiétude était palpable, hier soir, chez les infirmiers, infirmières et infirmières-auxiliaires du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières. Plus de 70 d'entre eux sont venus faire entendre leur voix au conseil d'administration pour dénoncer un document actuellement sur la table avançant la possibilité de couper des postes équivalant à 82 000 heures de travail par année.