Le Nouvelliste
Dans la région, ce n'est pas avant la mi-novembre, voire au début du mois de décembre, que les élèves du primaire et du secondaire pourront se faire vacciner contre la grippe A (H1N1). Déjà, on constate dans les établissements scolaires un taux d'absentéisme de plus en plus élevé. Règle générale, les parents énumèrent les symptômes de nature grippale pour justifier l'absence en classe de leurs enfants.
Dans la région, ce n'est pas avant la mi-novembre, voire au début du mois de décembre, que les élèves du primaire et du secondaire pourront se faire vacciner contre la grippe A (H1N1). Déjà, on constate dans les établissements scolaires un taux d'absentéisme de plus en plus élevé. Règle générale, les parents énumèrent les symptômes de nature grippale pour justifier l'absence en classe de leurs enfants.

Absences en hausse dans les écoles

Isabelle Légaré
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Le nombre d'écoles affichant un taux d'absentéisme de 10 % et plus a littéralement explosé en une semaine sur le territoire de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, passant de 1 à 16 établissements avec une pointe, lundi matin, de dix-neuf écoles.