Le Nouvelliste
Éric Asselin, directeur du Groupe de recherche en oncologie et endocrinologie moléculaire de l'Université du Québec à Trois-Rivières.
Éric Asselin, directeur du Groupe de recherche en oncologie et endocrinologie moléculaire de l'Université du Québec à Trois-Rivières.

Importante découverte à l'UQTR

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Dans un avenir que l'on souhaite le plus rapproché possible, il pourrait exister des traitements capables de manipuler les fonctions de mort programmée naturellement présentes dans chacune des cellules du corps humain et d'ordonner, de manière ciblée, le suicide des cellules cancéreuses.