Le Nouvelliste
La compagnie américaine Koenig & Vits, dont l'offre d'achat pour acquérir l'usine Aleris a été acceptée, envisage de relancer la production au complexe industriel du secteur Cap-de-la-Madeleine.
La compagnie américaine Koenig & Vits, dont l'offre d'achat pour acquérir l'usine Aleris a été acceptée, envisage de relancer la production au complexe industriel du secteur Cap-de-la-Madeleine.

Aleris revivra

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
Après Reynolds, Reycan, Corus et Aleris, voilà que l'usine de transformation d'aluminium de la rue Saint-Laurent portera le nom Albecus. Cette nouvelle appellation est celle qu'a choisie l'entreprise américaine Koenig & Vits, dont l'offre pour l'achat en bloc du complexe industriel du secteur Cap-de-la-Madeleine a été acceptée par le syndic de faillite.