Le Nouvelliste
Le maïs cultivé sous bâches est presque prêt, comme le montrent ici Simon Dugré et son père Benoît, mais la production en plein champ est préoccupante.
Le maïs cultivé sous bâches est presque prêt, comme le montrent ici Simon Dugré et son père Benoît, mais la production en plein champ est préoccupante.

Le froid et les nuages ont affecté le maïs

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Au lieu de commencer au début d'août, comme c'était le cas par les années passées, tout laisse croire que les traditionnelles épluchettes de blé d'Inde ne pourront se tenir avant le 10 août, cette saison.