Le Nouvelliste
La communauté anglicane étant de moins en moins nombreuse pour financer son entretien, le bâtiment se détériore.
La communauté anglicane étant de moins en moins nombreuse pour financer son entretien, le bâtiment se détériore.

L'église Saint-James pourrait passer aux mains de la Ville

Éric Langevin
Éric Langevin
Le Nouvelliste
La toute petite église anglicane Saint-James de la rue des Ursulines à Trois-Rivières pourrait bien changer de mains. La communauté anglicane étant de moins en moins nombreuse pour financer son entretien, le bâtiment se détériore. La Ville de Trois-Rivières a été interpellée et des discussions ont cours depuis le mois de février pour étudier les possibilités reliées à l'endroit comme lieu de diffusion culturelle.