Le Nouvelliste
Entourée de ses élèves et de l'ourson qui symbolise le nom de sa classe, Carmen Perron («Madame Carmen» pour les enfants de l'école primaire de Pointe-du-Lac) mettait fin, hier, à 35 ans de carrière à la maternelle. La nouvelle retraitée n'entend pas quitter le milieu de l'éducation pour autant. Elle envisage de faire un doctorat en lien avec le domaine qu'elle chérit.
Entourée de ses élèves et de l'ourson qui symbolise le nom de sa classe, Carmen Perron («Madame Carmen» pour les enfants de l'école primaire de Pointe-du-Lac) mettait fin, hier, à 35 ans de carrière à la maternelle. La nouvelle retraitée n'entend pas quitter le milieu de l'éducation pour autant. Elle envisage de faire un doctorat en lien avec le domaine qu'elle chérit.

Elle quitte pour une nouvelle aventure...

Isabelle Légaré
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Passer de la maternelle au doctorat, c'est possible. C'est ce que s'apprête à faire «Madame Carmen», celle qui, pendant 35 ans, s'est investie à transmettre son goût d'apprendre à des centaines d'enfants du secteur Pointe-du-Lac.