Le Nouvelliste

Denis Boissonneault se fait cuisiner par le procureur de Wawanesa

Claude Savary
Claude Savary
Le Nouvelliste
Denis Boissonneault, un résident de Saint-Maurice qui poursuit la compagnie d'assurances Wawanesa parce qu'elle a refusé de l'indemniser à la suite d'un incendie survenu le 18 août 2006, a dû répondre de ses actes hier dans le cadre des procédures judiciaires où il réclame une dédommagement de 137 000 $. Cette réclamation avait été établie originellement à 332 476,17 $ mais des discussions entre les parties ont permis de réduire considérablement les demandes de M. Boissonneault et de sa conjointe au dossier, Manon Archambeault.