Le Nouvelliste
Le violent accident semblait tout à fait réel. Les intervenants ont d'ailleurs pris leur rôle très au sérieux, tout comme les victimes. Marie-Ève Grenier, demeurée inconsciente pour les fins du scénario, a adoré son expérience.
Le violent accident semblait tout à fait réel. Les intervenants ont d'ailleurs pris leur rôle très au sérieux, tout comme les victimes. Marie-Ève Grenier, demeurée inconsciente pour les fins du scénario, a adoré son expérience.

Comme si c'était vrai...

Éric Lallier
Éric Lallier
Le Nouvelliste
Un décès, plusieurs blessés et énormément de tôle froissée. Voilà ce à quoi ressemblait la scène fictive montée de toutes pièces hier à Saint-Étienne-des-Grès, et à laquelle ont été confrontés les services d'urgence de l'endroit. Une simulation, certes, mais qui représentait un vrai test pour les secouristes.