Le Nouvelliste
«Ce n'est plus drôle là, surtout pour un petit commerce qui roule tranquille comme nous», se désole le propriétaire de l'Ami du vélo, Raynald Trempe.
«Ce n'est plus drôle là, surtout pour un petit commerce qui roule tranquille comme nous», se désole le propriétaire de l'Ami du vélo, Raynald Trempe.

«C'est un geste totalement gratuit»

Éric Lallier
Éric Lallier
Le Nouvelliste
Le propriétaire de l'Ami du vélo dans le secteur Cap-de-la-Madeleine est en colère. En moins d'un mois, son commerce a été victime des vandales à trois reprises. Pendant ce temps, les malfaiteurs courent toujours, mais la facture, elle, est de plus en plus salée.