Le Nouvelliste

«L'aide existe, et elle fonctionne»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
La plupart des cas de suicide assisté qui ont été rapportés devant les tribunaux au cours des dernières années l'ont toujours été pour des cas de maladies dégénératives, de maladies graves à cause desquelles la qualité de vie des personnes voulant mettre fin à leurs jours était pratiquement inexistante. Rarement a-t-on entendu parler d'un suicide assisté dans le cas d'une personne dépressive.