Le Nouvelliste

Une subvention de 20 000 $ dort paisiblement

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
C'était en février 2007. À quelques jours seulement du déclenchement des élections provinciales, le député de Trois-Rivières André Gabias avait confirmé à la Corporation pour le développement de l'île Saint-Quentin l'octroi d'une subvention de 20 000 $ pour la réalisation d'une étude de faisabilité quant à un projet d'implantation d'une serre à papillons et d'un jardin floral à l'île Saint-Quentin. Deux ans plus tard, la subvention dort toujours. Et l'étude n'a pas été réalisée.