Le Nouvelliste
Trois-Rivières se classe en dernière position quant à l'indice relatif de bonheur.
Trois-Rivières se classe en dernière position quant à l'indice relatif de bonheur.

Trois-Rivières en dernière position

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Si Sainte-Julie et Repentigny sont une nouvelle fois les villes les plus «heureuses» au Québec, Trois-Rivières fait bien piètre figure dans la dernière publication de l'Indice relatif de bonheur. Sur les 25 villes sondées pour le classement officiel de 2009, Trois-Rivières termine dernière au classement, devancée par Québec, Gatineau et Montréal qui occupent les 22e, 23e et 24e rangs.