Le Nouvelliste
Richard Chahine et son équipe de l'Institut de recherche sur l'hydrogène de l'UQTR seront appelés à collaborer au projet.
Richard Chahine et son équipe de l'Institut de recherche sur l'hydrogène de l'UQTR seront appelés à collaborer au projet.

Une première au Québec

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
L'Institut de recherche sur l'hydrogène (IRH) de l'Université du Québec à Trois-Rivières jouera un rôle crucial dans un projet de démonstration de véhicules à l'hydrogène dans les aéroports de Montréal et Vancouver au cours des deux prochaines années. Le projet, annoncé hier matin à Montréal, est piloté par la compagnie Air Liquide et nécessitera un investissement de 14 M $.