Le Nouvelliste
La photo montrant Kim Phuc brûlée lors d'une attaque au napalm sur son village, avait choqué l'opinion publique mondiale en 1972.
La photo montrant Kim Phuc brûlée lors d'une attaque au napalm sur son village, avait choqué l'opinion publique mondiale en 1972.

Après les brûlures au napalm, le pardon

Josiane Gagnon
Le Nouvelliste
Le 8 juin 1972, un photographe de l'agence Associated Press, Nick Ut, a immortalisé une scène qui allait choquer l'opinion publique mondiale et changer radicalement la perception de la guerre du Vietnam: victime innocente d'une attaque au napalm, la petite Kim Phuc, neuf ans, courait avec ses frères et ses cousins pour fuir son village, grièvement brûlée, le visage tordu de douleur.