Le Nouvelliste
Au lendemain de l'incendie, il ne restait plus que des ruines fumantes de cet immeuble de la rue Saint-Jean-Baptiste.
Au lendemain de l'incendie, il ne restait plus que des ruines fumantes de cet immeuble de la rue Saint-Jean-Baptiste.

On a craint le pire

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Lorsque Le Nouvelliste est allé la rencontrer hier matin, Réjeanne Brodeur se remettait tranquillement de ses émotions. Assise dans une chambre du motel Penn-Mass, la dame reprenait ses esprits après avoir passé une partie de la nuit à regarder impuissante son domicile s'envoler en fumée.