Le Nouvelliste
Selon Pierre Potvin, on aurait tort de sous-estimer la première marche vers l'école, c'est-à-dire la maternelle.
Selon Pierre Potvin, on aurait tort de sous-estimer la première marche vers l'école, c'est-à-dire la maternelle.

Beaucoup se joue à la maternelle

Isabelle Légaré
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
On aurait tort de sous-estimer la toute première marche: la classe de la maternelle. Une étude réalisée auprès de 990 enfants de la Mauricie démontre que dès l'âge de 5 ans, un garçon ou une fillette ne fait pas qu'apprendre en s'amusant. Il peut également présenter des symptômes qui le placeront éventuellement dans une situation à risque, celle du décrochage scolaire.