Le Nouvelliste
Autour de la Formule Atlantique dans laquelle Gilles Villeneuve a fait ses débuts au Grand Prix de Trois-Rivières en 1974, on retrouve les trois principaux partenaires qui ont permis la réalisation de l'exposition La pédale au fond, portant sur le Grand Prix de Trois-Rivières et présentée au Musée québécois de culture populaire jusqu'en janvier 2010. Ce sont, de gauche à droite: Benoît Gauthier, directeur général du Musée, Alain Bellehumeur, directeur général du Musée Gilles-Villeneuve de Berthierville, et François Bordeleau, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières.
Autour de la Formule Atlantique dans laquelle Gilles Villeneuve a fait ses débuts au Grand Prix de Trois-Rivières en 1974, on retrouve les trois principaux partenaires qui ont permis la réalisation de l'exposition La pédale au fond, portant sur le Grand Prix de Trois-Rivières et présentée au Musée québécois de culture populaire jusqu'en janvier 2010. Ce sont, de gauche à droite: Benoît Gauthier, directeur général du Musée, Alain Bellehumeur, directeur général du Musée Gilles-Villeneuve de Berthierville, et François Bordeleau, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières.

Célébrer un événement hors du commun

François Houde
François Houde
Le Nouvelliste
Presque à chaque nouvelle exposition, on a l'impression que le Musée québécois de culture populaire explore un peu plus loin cette notion de culture populaire. Cette fois-ci, avec l'exposition La pédale au fond, qui sera présentée jusqu'au 9 janvier 2010, l'institution de la rue Laviolette visite une autre couche de la culture en abordant le Grand Prix de Trois-Rivières.