Le Nouvelliste
De gauche à droite: Carole Neill, présidente du Syndicat des chargé(e)s de cours de l'UQTR, Michel Volle, président du Syndicat des professeur(e)s et Denise Béland, présidente du Syndicat des employé(e)s de soutien.
De gauche à droite: Carole Neill, présidente du Syndicat des chargé(e)s de cours de l'UQTR, Michel Volle, président du Syndicat des professeur(e)s et Denise Béland, présidente du Syndicat des employé(e)s de soutien.

L'UQTR veut la parité des voix

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Le projet de loi 107 sur la nouvelle gouvernance universitaire inquiète au plus haut point l'Intersyndicale des personnels de l'Université du Québec à Trois-Rivières (professeurs, employé(e)s de soutien et chargé(e)s de cours) qui a tenu, hier, une journée d'information à ce sujet au profit de ses membres ainsi que des députés de la région.