Le Nouvelliste
Vingt-cinq citoyens se sont déplacés pour connaître les détails du projet.
Vingt-cinq citoyens se sont déplacés pour connaître les détails du projet.

Un comité de «citoyens-renifleurs» est formé

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Le problème des odeurs émanant du site d'enfouissement de Saint-Étienne-des-Grès sera scruté à la loupe au cours des prochains mois. À l'issue d'une soirée d'information tenue hier soir par la firme Odotech, embauchée par la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie afin de limiter les désagréments causés par les odeurs aux citoyens, un comité de «citoyens-renifleurs» a été formé.