Le Nouvelliste
Entre novembre 2006 et septembre 2007, Saïd Namouh résidait dans la région, dans Maskinongé et Trois-Rivières précisément, et ce serait à cette même époque, selon le ministère public, que Namouh, un marocain d'origine, aurait commis ces crimes, tous reliés au terrorisme, pour lesquels il sera accusé.
Entre novembre 2006 et septembre 2007, Saïd Namouh résidait dans la région, dans Maskinongé et Trois-Rivières précisément, et ce serait à cette même époque, selon le ministère public, que Namouh, un marocain d'origine, aurait commis ces crimes, tous reliés au terrorisme, pour lesquels il sera accusé.

Terrorisme ou liberté d'expression?

Christiane Desjardins
Christiane Desjardins
Le Nouvelliste
Saïd Namouh est-il un terroriste actif qui planifiait de faire exploser un engin quelque part dans le monde comme le prétend le ministère public, ou s'est-il exprimé librement comme la Charte des droits et libertés le permet?