Le Nouvelliste
En Europe, les gouvernements ont déjà entrepris un virage important au chapitre de l'alcool au volant. Dès 2010, le taux d'alcoolémie permis par la loi sera abaissé à 0,02 alors qu'à plus long terme, et personne ne s'en cache, l'objectif est de 0.
En Europe, les gouvernements ont déjà entrepris un virage important au chapitre de l'alcool au volant. Dès 2010, le taux d'alcoolémie permis par la loi sera abaissé à 0,02 alors qu'à plus long terme, et personne ne s'en cache, l'objectif est de 0.

Le 0,05, une question de temps

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Avec un mandat majoritaire en poche, il serait étonnant que le gouvernement libéral ne revienne pas avec un projet de loi pour abaisser de 0,08 à 0,05 le taux d'alcoolémie permis au Québec d'ici cinq ans.