Le Nouvelliste
Le président de Récupération Mauricie, Jean-Guy Doucet.
Le président de Récupération Mauricie, Jean-Guy Doucet.

Récupération Mauricie n'en peut plus d'attendre

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Les intervenants du milieu de la récupération et du tri au Québec réunis lors de la dernière rencontre du Réseau Environnement à Montréal, mardi, sont en proie au découragement le plus complet. Aucun d'entre eux n'avait encore reçu de nouvelles de la part de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Line Beauchamp, au sujet de l'aide d'urgence demandée depuis des semaines. L'attente est pénible et les centres de tri continuent à tomber les uns après les autres. Le Groupe Bouffard du centre de tri de Matane suit les traces de celui de l'Abitibi et annonce qu'il fermera ses portes en fin de semaine.