Le Nouvelliste
À Trois-Rivières, une courte prière est récitée immédiatement avant le début des assemblées du conseil. Le maire Yves Lévesque considère qu'il s'agit d'une tradition qui devrait rester intacte.
À Trois-Rivières, une courte prière est récitée immédiatement avant le début des assemblées du conseil. Le maire Yves Lévesque considère qu'il s'agit d'une tradition qui devrait rester intacte.

«La prière devrait rester»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Alors que le maire Yves Lévesque n'est toujours pas fixé sur ce qu'il adviendra de la prière à l'hôtel de ville, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse semble ouverte à l'idée que se tienne un moment de réflexion, comme cela se fait déjà d'ailleurs dans plusieurs municipalités québécoises ainsi qu'à l'Assemblée nationale.