Le Nouvelliste
Nelson Saucier, expert en glaçage, en train de travailler la glace de la rivière Sainte-Anne sur le site du pourvoyeur Gaétan Portelance, en préparation à la pêche au poulamon.
Nelson Saucier, expert en glaçage, en train de travailler la glace de la rivière Sainte-Anne sur le site du pourvoyeur Gaétan Portelance, en préparation à la pêche au poulamon.

Un jardin de givre et du golf sur glace!

Louise Plante
Louise Plante
Le Nouvelliste
On s'active depuis plus d'une semaine déjà, à Sainte-Anne-de-la-Pérade, à préparer le village de quelque 500 cabanes de pêche au poulamon qui accueilleront sur la glace de la rivière Sainte-Anne à partir du 26 décembre et pour sept semaines, environ 100 000 visiteurs.