Le Nouvelliste
Les visiteurs ont eu l'occasion d'accéder aux laboratoires et aux machines pilotes, samedi. On voit ici le professeur Bruno Chabot (2e à partir de la gauche) qui explique les façons de procéder.
Les visiteurs ont eu l'occasion d'accéder aux laboratoires et aux machines pilotes, samedi. On voit ici le professeur Bruno Chabot (2e à partir de la gauche) qui explique les façons de procéder.

Montrer un autre visage de l'industrie

Kim Rompré
Kim Rompré
Le Nouvelliste
Avec un seul élève en première année de la formation collégiale en pâtes et papiers, pas de doute que des actions doivent être entreprises pour convaincre les jeunes de se lancer dans ce domaine. Samedi, le Centre intégré en pâtes et papiers (CIPP) ouvrait ses portes au public «pour montrer un autre visage de l'industrie».