Le Nouvelliste
Marie-Ève Beaudoin, agente de communication de l'UPA, aide ici le producteur de porcs Martin Grenier à distribuer des cochons «anti-stress» en caoutchouc mou aux candidats présents au débat, question de sensibiliser ces derniers aux problèmes vécus par l'industrie depuis trois ans.
Marie-Ève Beaudoin, agente de communication de l'UPA, aide ici le producteur de porcs Martin Grenier à distribuer des cochons «anti-stress» en caoutchouc mou aux candidats présents au débat, question de sensibiliser ces derniers aux problèmes vécus par l'industrie depuis trois ans.

Les producteurs agricoles préoccupés

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Le débat sur l'agriculture, auquel ont été conviés hier les candidats régionaux aux élections provinciales, a eu pour objectif de «poser des questions, de sensibiliser et d'évaluer des connaissances», raconte le président de la Fédération de l'UPA de la Mauricie, Martin Caron. Ce dernier a pu constater, à la fin du débat, que «les candidats ont des connaissances générales de l'agriculture».