Le Nouvelliste
Selon le conseiller municipal Claude Lacroix, les problèmes de flânage et de vandalisme autour de l'école secondaire Chavigny, sont concentrés sur l'heure du dîner.
Selon le conseiller municipal Claude Lacroix, les problèmes de flânage et de vandalisme autour de l'école secondaire Chavigny, sont concentrés sur l'heure du dîner.

«Fermer les ruelles ne ferait que déplacer le problème»

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
Le conseiller municipal Claude Lacroix estime que la Ville de Trois-Rivières ne pouvait pas vraiment envisager la fermeture totale des passages piétonniers autour de l'école secondaire Chavigny. Selon lui, les problèmes de flânage et de vandalisme sont concentrés sur l'heure du dîner, ce qui rendrait abusive la condamnation de ces accès et ne ferait, en somme, que déplacer le problème.