Le Nouvelliste
Robert Chartier estime que son école est victime d'une concurrence déloyale.
Robert Chartier estime que son école est victime d'une concurrence déloyale.

L'École du routier prise dans un embouteillage

Isabelle Légaré
Isabelle Légaré
Le Nouvelliste
Président de l'École du routier G.C., à Trois-Rivières, Robert Chartier a l'impression d'être dans un cul-de-sac. Depuis plus d'un an, il répète à qui veut bien l'entendre qu'il y a gaspillage de fonds publics et que, parallèlement, son école privée est victime d'une concurrence déloyale.