Le Nouvelliste
Malades, environ 25 % des arbres du cimetière Forest Hill ont dû être abattus depuis 2006 et d'autres le seront encore. Au total, environ le tiers des arbres vont disparaître. Les pins meurent à la suite de l'action concertée d'un champignon et d'un insecte. L'arboriculteur André Robitaille travaille à l'assainissement de ce boisé, ce qui va permettre, estime-t-il, de mettre un frein à cette infestation.
Malades, environ 25 % des arbres du cimetière Forest Hill ont dû être abattus depuis 2006 et d'autres le seront encore. Au total, environ le tiers des arbres vont disparaître. Les pins meurent à la suite de l'action concertée d'un champignon et d'un insecte. L'arboriculteur André Robitaille travaille à l'assainissement de ce boisé, ce qui va permettre, estime-t-il, de mettre un frein à cette infestation.

Cimetière Forest Hill: «les mortalités sont fulgurantes»

Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Plusieurs grands pins du cimetière Forest Hill à Trois-Rivières sont malades. Environ 25 % des arbres de ce boisé, situé en pleine ville, ont été abattus depuis 2006 et d'autres le seront encore. Au total, environ le tiers des arbres vont disparaître, ce qui va permettre d'assainir le boisé et de mettre un frein à cette infestation.