Le Nouvelliste
Au cours des derniers jours, cette affiche suspendue à un chariot élévateur à mât télescopique a suscité bien des interrogations et des commentaires parmi ceux qui l'ont vue, sur l'île Saint-Christophe. Il s'agit d'une affiche annonçant le projet domiciliaire qui prendra forme au cours des prochains mois. La Ville a sommé le promoteur de retirer dans les plus brefs délais cette installation d'affichage, non conforme aux règlements en vigueur.
Au cours des derniers jours, cette affiche suspendue à un chariot élévateur à mât télescopique a suscité bien des interrogations et des commentaires parmi ceux qui l'ont vue, sur l'île Saint-Christophe. Il s'agit d'une affiche annonçant le projet domiciliaire qui prendra forme au cours des prochains mois. La Ville a sommé le promoteur de retirer dans les plus brefs délais cette installation d'affichage, non conforme aux règlements en vigueur.

L'affiche et... les squelettes devront être retirés

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
Les promoteurs du projet résidentiel sur l'île Saint-Christophe, près du pont Duplessis, devront retirer au cours des prochains jours une affiche suspendue au sommet d'un chariot élévateur et sous laquelle pendent trois squelettes. La Ville de Trois-Rivières n'avait en effet reçu aucune demande de permis pour une telle forme d'affichage et a sommé l'entreprise Constructions Mont Sainte-Adèle de retirer ce panneau et ce qui l'entoure.