Le Nouvelliste
L'abbé Yves Marcil, coordonnateur de la Tablée populaire de Shawinigan, croit que son organisme n'a qu'à mieux s'entourer si il a besoin d'aide.
L'abbé Yves Marcil, coordonnateur de la Tablée populaire de Shawinigan, croit que son organisme n'a qu'à mieux s'entourer si il a besoin d'aide.

Subvention au SSM: «On ne peut pas jouer au franc tireur avec la Ville» - l'abbé Marcil

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Le cofondateur de la Tablée populaire de Shawinigan, l'abbé Yves Marcil, considère que cet organisme se tire dans le pied en remuant ciel et terre pour mal faire paraître le conseil municipal.