Le Nouvelliste
«Ça ne prend pas une enquête compliquée pour savoir que c'est des Hells Angels qui sont là. Il devrait y avoir une loi qui dit que c'est illégal, et en conséquence, on démolit ou on vous saisit.» Yves Lévesque.
«Ça ne prend pas une enquête compliquée pour savoir que c'est des Hells Angels qui sont là. Il devrait y avoir une loi qui dit que c'est illégal, et en conséquence, on démolit ou on vous saisit.» Yves Lévesque.

Trois-Rivières-Ouest aurait dû prendre possession du repaire à l'époque

Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
«On aurait dû l'acheter quand c'était le temps.» Avec les motards qui font à nouveau les manchettes, le maire Yves Lévesque regrette que la Ville de Trois-Rivières-Ouest n'ait pas acheté le bunker des Hells Angels. Les motards avaient montré une ouverture à cet effet en 2001, selon lui.