Le Nouvelliste
L'ex-greffière de la cour municipale de Trois-Rivières, Me Louise Panneton, conteste son congédiement et estime avoir été victime de harcèlement psychologique de la part de son employeur. L'audition de ces plaintes a débuté, hier, devant la Commission des relations du travail. On voit ici Louise Panneton avec son avocat, Me Gilles Grenier.
L'ex-greffière de la cour municipale de Trois-Rivières, Me Louise Panneton, conteste son congédiement et estime avoir été victime de harcèlement psychologique de la part de son employeur. L'audition de ces plaintes a débuté, hier, devant la Commission des relations du travail. On voit ici Louise Panneton avec son avocat, Me Gilles Grenier.

Congédiée pour avoir refusé d'annuler des contraventions?

Martin Francoeur
Martin Francoeur
Le Nouvelliste
Se pourrait-il que l'ex-greffière de la cour municipale de Trois-Rivières, Me Louise Panneton, ait été congédiée parce qu'elle refusait d'annuler des constats d'infraction à la demande de la haute direction de la Ville? C'est en tout cas une des hypothèses que soulève son procureur dans le processus d'audition des plaintes déposées par Me Panneton pour harcèlement psychologique et congédiement abusif.