Le Nouvelliste
Pierre Bouchard
Pierre Bouchard

Le but? «Le contrôle de la Régie», croit le président

Brigite Trahan
Le Nouvelliste
Pierre Bouchard le reconnaît bien humblement: «Je crois qu'il y a des choses qui ont été faites dans le dossier Savoura qui ont étiré un peu l'élastique, comme on dit. Je pense qu'on aurait pu avoir des ententes, par exemple, dans nos difficultés de livrer le gaz. On aurait pu partager des risques. Mais dans l'ensemble, on ne renie pas ce qui a été fait», dit-il.