Le Nouvelliste
«On pense qu'il est préférable de se regrouper et d'avoir encore plus de poids. Si chacun y va de son côté, ça risque d'avoir peu d'impact», croit Daniel Fiset, copropriétaire du commerce Aux dieux de la bière.
«On pense qu'il est préférable de se regrouper et d'avoir encore plus de poids. Si chacun y va de son côté, ça risque d'avoir peu d'impact», croit Daniel Fiset, copropriétaire du commerce Aux dieux de la bière.

Les commerçants n'abandonnent pas

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Alors qu'un commerçant de la Montérégie vient de faire parvenir une mise en demeure de 46 000 $ au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), des commerçants de la région sont actuellement en discussion afin de voir s'ils ne feront pas de même, mais à plus grande échelle.