Le Nouvelliste
Le coroner fait quelques recommandations concernant le suicide à l'urgence du CHRTR.
Le coroner fait quelques recommandations concernant le suicide à l'urgence du CHRTR.

Le geste de Nicolas Vitale était imprévisible

Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
La mort de Nicolas Vitale, qui s'était poignardé à mort à l'urgence en octobre 2006, était imprévisible, conclut le coroner Raynald Gauthier dans son rapport, qui ne blâme pas le Centre hospitalier régional de Trois-Rivières (CHRTR). Toutefois, il émet quand même quelques recommandations au CHRTR et au ministère de la Santé et des Services sociaux.